Mobilegeddon : Le vrai impact SEO

keep-calm Mobilegeddon

Depuis le 21 Avril, nous vivons dans un nouveau monde SEO. Le Mobilegeddon est arrivé, et certains d’entre nous on senti les foudres de Google s’abattre sur leurs positions.

Petit rappel pour ceux qui n’ont pas suivi : depuis le 21 Avril dernier, Google prends en compte « de manière importante » la compatibilité mobile dans le positionnement des sites sur son moteur de recherche mobile. Ce moteur mobile, qui selon les secteurs pèserait entre 20 et 50% du trafic apporté à un site…

mobile-friendly

En résumé: si google considère que votre site est compatible sur un écran mobile, très bien, vous aurez droit à un petit bonus. Dans le cas contraire, Google nous promet que rien ne changera. Mais dans les faits, si vos concurrents ont un bonus et pas vous…

Alors quelques semaines après cette mise à jour qui selon Google « doit avoir plus d’impact que Panda et Pingouin », qu’en est-il vraiment ?

Est-ce que le Mobilegeddon est sur nous ?

Les premiers éléments de réponse ont été donnés : si on résume, depuis le 21 Avril l’impact a été immédiat, mais pas si puissant que cela. Les sites non compatibles voient leur positionnement baisser lentement, pas de coup de matraque donc.

Voici les conclusions de Yooda le 28 avril :

« Au 28 avril, les sites non-compatibles avec les terminaux mobiles ont une visibilité sur Google (mobile) inférieure de 5,3%, à ce qu’ils obtiennent sur une recherche sur PC. »

L’étude se base sur un large panel : le top 100 des sites français. Elle laisse entrevoir quelques éléments intéressants : par exemple, si leboncoin.fr et premiere.fr perdent 14% de leurs mots-clés situés en 1ère page, en revanche Larousse.fr et Doctissimo.fr n’en perdent que 0,4% ?

De la même manière, Searchmetrics a analysé de son côté l’évolution aux USA et arrive aux mêmes conclusions : un impact immédiat mais très variable, avec des sites perdant beaucoup et d’autres à peine affectés.

impact SEO Google mobile

Voici quelques pistes pour expliquer cette variation :

– Tous les secteurs d’activité ne sont pas touchés de la même manière : en effet les sites B2B, qui ont relativement peu de trafic mobile, seraient logiquement moins affectés que les sites de la presse de loisirs par exemple où le mobile est à égalité avec le desktop.

– Selon Google, un site est soit compatible mobile soit non compatible : le critère est binaire. Cependant son outil de test de compatibilité mobile donne un score sur 100, il serait logique qu’un site à qui il ne manque que quelques points soit moins touché qu’un autre site avec un score à 0 ?

– Enfin il faut voir le SEO c’est une course ou l’on se positionne par rapport à des concurrents, pas comme un gagne-terrain statique : plus vos concurrents sont équipés et mobile-friendly, plus ils vont vous doubler, et plus vous allez plonger dans le classement…

Dans tous les cas, l’update poursuit lentement mais surement son déploiement, et il y a fort à parier que les résultats seront de plus en plus affectés. A suivre donc !

Votre site a été pénalisé par Google suite au 21 Avril, ou n’est pas compatible mobile ? Contactez notre agence pour trouver la solution.

Pas sûr d’être du bon côté de la barrière ? Demandez votre audit mobile-friendly gratuit.

Mobile friendly

À propos de Rémi

Chargé de Webmarketing chez Quatrys à Castres et Albi (Tarn)
Ce contenu a été publié dans WebMarketing, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.